Comment les perles de Majorque sont-elles utilisées ?

perles de Majorque

Quel que soit le pays, les vraies perles de culture ne sont pas accessibles à tous. Leurs prix sont très onéreux, notamment celles qui ne présentent aucune imperfection. Heureusement que les experts ont pu élaborer des technologies approfondies permettant de créer des perles d’imitation, dont les prix sont largement inférieurs à celles des perles naturelles. Les plus célèbres parmi eux restent les perles de Majorque. Il s’agit notamment d’un type de perle qui ressemble à deux gouttes d’eau à des perles naturelles. Leurs procédés de fabrication sont tout simplement remarquables, d’où leurs célébrités dans l’univers de la mode. Actuellement, les fashionistas dans le monde apprécient la perle majorque afin d’orner leurs élégances au quotidien, à l’occasion d’une journée ou d’une soirée spéciale.

Perle de majorque : une histoire regroupant plusieurs cultures

Sur le marché, il est possible de trouver 3 types de perles. Il y a d’abord les deux premières, à savoir la perle de culture et les perles naturelles. Elles sont issues des mollusques et des huîtres. Le troisième type de perles regroupe pour sa part les perles d’imitation. Et c’est dans cette catégorie que se trouvent les perles de Majorque. Elles sont nées du savoir-faire français, de l’artisanat majorquin et de l’ingéniosité allemande. C’est au XIXe siècle que l’ingénieur allemand Eduard Heusch s’installe dans la ville de Paris et construit une usine de perles « simulées ». L’entreprise est appelée à l’époque « La Société des Perles des Indes ». En 1895, il a obtenu la validation de son premier brevet qui lui permet notamment de fabriquer et de vendre des perles artificielles sur le marché mondial. Quelques mois plus tard, Eduard Heusch prend la décision de s’associer aux joaillers français, notamment avec les souffleurs de verre majorquins. Il est important savoir que ces derniers sont reconnus pour leurs savoir-faire unanimes. C’est dans les années 1900 que la première usine à Manacor a ouvert ses portes. Elle est appelée Industria Espanola de Perlas Imitation SA. Actuellement, le nom commercial de cette entreprise est encore très réputé. Tout le monde le connaît sous le nom de Majorica. En 1912, l’entreprise installe son premier siège social à l’international à New York. Sur la boutique de joaillerie en ligne telle france-perles.fr, vous pouvez facilement trouver des perles de Majorque posées sur de différents types de bijoux. En les voyant, vous avez surement la difficulté de les différencier avec des perles de culture ou des perles naturelles. Certes, leurs finitions sont remarquables tant sur la brillance que sur la couleur.

Perle de culture de Majorque : un succès remarquable à l’échelle mondiale

Au début des années 1930, l’usine spécialisée sans la fabrication des perles de Majorque employait plus de 1000 personnes dont la majorité est des experts en la matière. Dans les années 80, la manufacture figure parmi les entreprises les plus développées dans l’univers de la mode et de la joaillerie. De ce fait, plusieurs personnages politiques reconnus dans le monde ont visité les usines telles que le président américain Bill Clinton, le Prince Charles du Royaume-Uni ou l’Empereur Hirohito du Japon. À cette époque, l’entreprise de fabrication des perles de Majorque génère 45 millions de chiffres d’affaires annuel en moyenne. Cependant, vous ne devez pas confondre les perles Majorica et les perles majorquines. Les premières ont obtenu un brevet à l’international. De ce fait, elles respectent les normes en vigueur sur l’imitation des vraies perles. Ainsi, la qualité, la couleur, la nuance, la brillance des perles Majorica sont semblables à ceux des perles naturelles et des perles de culture. Quant aux perles majorquines, elles ne répondent qu’à un indice d’origine géographique. Elles n’ont pas souvent les mêmes méthodes qualitatives de création. En général, ces perles sont fabriquées par des artisans locaux se trouvant à Majorque. Par ailleurs, l’exclusivité du brevet est arrivée à expiration en 1948. Ensuite, plus de 7 compagnies ont décidé d’exploiter le marché de perle de majorque comme Orquidea, qui a été inauguré en 1950. Cette entreprise continue jusqu’à aujourd’hui de fabriquer des perles de Majorque de qualité exceptionnelle que vous pouvez facilement trouver dans des boutiques spécialisées en France.

Perle majorque : un procédé de fabrication tenue secrète

Si les Chinois produisent déjà de fausses perles au premier siècle, la qualité universellement reconnue des perles d’imitation de Majorque est le résultat d’une recherche très pointue effectuée par des experts provenant de différents pays. En effet, il s’agit des perles de cristal, plongées directement dans un bain de « nacre », issue de la guanine se trouvant dans les écailles de poissons, telles que le hareng ou la sardine. Pourtant, jusqu’à aujourd’hui, nul ne connaît la suite de la fabrication. Les étapes à suivre dans la création des perles de Majorque et les formules à élaborer pour les obtenir sont jalousement gardées par la famille fondatrice et les compagnies exploitantes, tout comme la recette du célèbre jus Coca-Cola. Cependant, il est possible de vérifier la qualité de perle majorque en s’informant davantage sur le nombre de bains de « nacre » effectué lors de leurs fabrications. En général, les bains varient de 12 à 34 fois. Ainsi, plus les perles sont trempées, plus les finitions sont remarquables. Entre deux bains qui se succèdent, un artisan réalise un polissage manuel permettant de renforcer l’irisation et d’optimiser la brillance des perles de Majorque.

Les avantages d’utiliser une perle de culture

Actuellement, deux grands ateliers perpétuent encore le savoir-faire dans la fabrication des perles de Majorque. Il s’agit notamment du Majorica et Orquidea. Ces entreprises disposent plus de 1000 points de vente repartis dans plusieurs pays, y compris la France. Comparer aux perles naturelles ou aux perles de culture, les perles de Majorque sont assez accessibles à tous les budgets. Outre leur qualité et leur prix, les perles d’imitation de type Majorque ont le caractère de ne pas ternir, à l’inverse des perles de culture. Elles sont en même temps disponibles sous un large choix de couleurs et de formes. En optant pour l’achat de ces perles d’imitation sur une boutique spécialisée, vous pouvez obtenir des garanties au moins 10 ans. Cela signifie que les produits à base de perle de culture de Majorque mis en vente sur ce magasin sont de qualité exceptionnelle. Au quotidien ou lors d’un événement spécial, vous pouvez facilement porter vos bijoux ornés des perles de Majorque pour embellir votre élégance et votre valeur. 

Comment porter un Mala tibétain ?
Quelle police d’écriture choisir pour une gravure sur bijoux ?